Un lieu de culte saccagé à Camp-Diable: deux hommes arrêtés

Avec le soutien de
Acte de vandalisme dans ce lieu de culte situé à Camp-Diable.

Acte de vandalisme dans ce lieu de culte, situé à Camp-Diable. 

Vitres brisées, statuettes de divinités détruites… Le Tookay Kovil Temple de Camp-Diable a été saccagé. C’est ce matin, samedi 5 septembre, que les dégâts ont été constatés. Une enquête a été ouverte par la police de Grand-Port avec l’aide des officiers de la Southern Division.

Elle a débouché sur l’arrestation de deux hommes. L’un habite dans un village du Sud, l’autre dans les faubourgs de la capitale.

> Réagissant à cet «acte de vandalisme», le président du Kovil a déclaré que «chacun doit respecter la foi de l'autre. La tolérance est primordiale pour maintenir l’harmonie et la paix».

Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x