Speaker par intérim: baptême du feu pour Adrien Duval

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Adrien Duval a assuré l’intérim au poste de Speaker le mardi 1er septembre.

(Photo d’archives) Adrien Duval a assuré l’intérim au poste de speaker, le mardi 1er septembre.

La rentrée parlementaire du mardi 1er septembre a été marquée par une première partie consacrée aux hommages à différentes personnalités disparues ainsi que par l’affirmation du style d’Adrien Duval, le Deputy Speaker qui assurait l’intérim en tant que speaker. Il a plusieurs fois rappelé à l’ordre Roshi Bhadain qui répondait à la Private Notice Question (PNQ).
 
Le ministre Bhadain a pris 25 minutes pour répondre aux questions de Paul Bérenger. A la surprise générale, son monologue a été calmement stoppé par Adrien Duval qui lui a demandé à plusieurs reprises d’aller droit au but, de répondre sans détours ou si sa réponse serait encore longue. A un moment, Adrien Duval lui a même demandé de se rasseoir. 
 
Réaction qui a interloqué sir Anerood Jugnauth et ses voisins vice-Premiers ministres, en l’occurrence Showkutally Soodhun et Xavier-Luc Duval. Ce dernier a discrètement fait un signe de la main à son fils, d’un air de lui dire de calmer le jeu.
 
Interrogé à l’issue de la PNQ à propos de la prestation de son fils comme speaker par intérim, les mots ont manqué à Xavier-Luc Duval, qui a fini par faire écho à notre question et affirmer qu’Adrien Duval, a été «bien à l’aise».
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires