LE PONT DE LA DISCORDE

Avec le soutien de

Au lendemain de l’approbation par le gouvernement du projet «Love Bridge» du Curepipe Starlight Sports Club (CSSC) et la promesse subséquente d’une injection de Rs 100 millions dans ledit projet, cela commence à s’agiter du côté des organisations non gouvernementales. Elles arguent que le CSSC n’est pas la seule organisation qui tente de faire reculer la pauvreté à Maurice et disent ne pas comprendre pourquoi cette enveloppe n’est pas partagée avec toutes les organisations ayant le même objectif.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires