Santé : le diabète, une «épidémie» silencieuse…

Avec le soutien de

Les 45-70 ans sont particulièrement touchés par le diabète, souvent sans le savoir. Conseils pour éviter les ravages de cette maladie silencieuse.

 

Ce n'est pas une maladie infectieuse et pourtant les médecins en parlent comme d'une véritable épidémie mondiale. En cause : le diabète de type 2, longtemps appelé «non insulinodépendant», touche surtout les 45-70 ans. À tel point que les diabétologues tirent la sonnette d'alarme et proposent un dépistage systématique à toutes les personnes à risque, d'autant «qu'aucun symptôme particulier n'annonce l'apparition de la maladie». Outre un dépistage précoce, un changement de comportement et une surveillance accrue de la maladie, lorsqu'elle est détectée, permettent de ralentir sa progression et d'améliorer ses conditions de vie au quotidien. 

Le diabète est asymptomatique, c’est-à-dire il ne fait pas souffrir. Faute de contrôles réguliers, la maladie est aujourd'hui diagnostiquée en moyenne cinq ans après son apparition. Dans environ 30 % des cas, des complications sont déjà présentes.

Dépister la maladie le plus tôt possible permet pourtant d'éviter bien des soucis et de protéger de ses méfaits notamment le cœur, la vue et les nerfs des jambes. Une fois le problème repéré, il convient donc de surveiller son alimentation et de faire 20 à 30 minutes d'exercice chaque jour pour normaliser son taux de glycémie. 

Les spécialistes conseillent un dépistage systématique après 45 ans aux personnes considérées comme à risque. Si l'un de vos parents proches est diabétique, vous avez 50 % de risque de l'être aussi. De même, si vous êtes en surpoids ou hypertendu, ou si, mesdames, vous avez accouché d'un enfant pesant plus de 4 kg, il faut, après 40 ans, tester votre glycémie régulièrement par une prise de sang effectuée à jeun. 


Attention aux rondeurs du ventre qui sont souvent un signe de résistance des tissus à l'insuline : pour les femmes le tour de taille doit être inférieur à 88 cm et 102 cm chez les messieurs. De même un taux de cholestérol élevé nécessite de vérifier le taux de glycémie après 45 ans. Une glycémie à jeun de 1,26 g/l ou plus est signe de diabète.

Dépister, adapter son alimentation, bouger, suivre son traitement... Parce que l'hygiène de vie est un atout primordial pour une bonne santé

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires