Présence du MP à cité Bon Dieu: le PMSD parle d’une nouvelle provocation de Soodhun

Avec le soutien de
Showkutally Soodhun et Alan Ganoo à Cité Bon Dieu, le mardi 18 août.

Showkutally Soodhun et Alan Ganoo à cité Bon Dieu, le mardi 18 août.

Voilà une nouvelle affaire qui envenime les relations entre le Parti mauricien social-démocrate (PMSD) et le Mouvement socialiste militant, après celle de la banderole bleue souhaitant Eid Mubarak. L’invitation du ministère du Logement et des Terres lancée à deux députés du Mouvement patriotique (MP), Alan Ganoo et Joe Lesjongard, pour être présents à une rencontre mardi avec des squatters de cité Bon Dieu, localité située entre Riambel et Surinam, provoque la colère du PMSD.

Un membre actif du PMSD parle même d’une nouvelle provocation du ministre Soodhun envers le PMSD. Il avance que Xavier-Luc Duval, qui est en visite privée à l’étranger, compte soulever cette affaire avec le Premier ministre à son retour au pays prévu d’ici la fin de la semaine.

«Cela frise l’indécence de la part de Showkutally Soodhun. Une semaine après que le MP a attaqué Xavier-Luc Duval sur ses déjeuners payés par la Mauritius Tourism Promotion Authority, il a cru bon d’inviter deux de ses dirigeants à une site visit dans la circonscription n° 14», poursuit le membre du PMSD. Par contre, le secrétaire général du parti, Mahmade Khodabacus nous a lancé : «Sa ou pou bizin dimann leader mem sa

«Tout à fait normal» qu’ils soient présents

Sollicité, Xavier-Luc Duval n’a pas répondu à nos coups de fil. De son côté, Showkutally Soodhun n’a pas voulu réagir à nos appels. Son attachée de presse, Rukayya Kurreembokus, nous a fait comprendre qu’il serait «impossible» de lui parler et qu’il ne souhaitait pas faire une nouvelle déclaration.

Toutefois, dans l’entourage du ministre, on affirme que ni Alan Ganoo ni Joe Lesjongard n’avaient été invités à la rencontre. On affirme que comme ils suivent ce dossier de près et qu’ils ont posé plusieurs questions au Parlement à ce sujet, c’était «tout à fait normal» qu’ils soient présents et qu’ils ont sans doute été informés par leurs mandants de cette rencontre. En effet, Alan Ganoo a à plusieurs reprises interrogé le ministre Soodhun et l’ancien ministre Abu Kasenally sur la situation de ces habitants.

«Mo pa kone mwa»

Joe Lesjongard déclare cependant qu’Alan Ganoo et lui ont bien été invités par le ministère. «Sinon nous serions passés pour des gens mal élevés en nous rendant à cette réunion.» Mais il affirme qu’il n’est pas au courant d’une quelconque polémique. Il ajoute que comme élu de la circonscription, il apprécie que la souffrance des habitants ait été soulagée et il trouve la démarche du ministre Soodhun très positive.

Quid du troisième député de la circonscription, Ezra Jhuboo ? Il souligne qu’il n’a pas été invité à la réunion. «J’en ai demandé la raison à la secrétaire du ministre.» Elle lui a juste répondu qu’elle allait s’en enquérir.

Quant à sir Anerood Jugnauth, interrogé le mercredi 19 août, il a déclaré d’un ton agacé: «Mo pa kone mwa. Mo pa pou kapav fer enn zizma lor enn kitsoz ki mo pa kone

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires