Mayotte 2 - Maurice 1: Nouvelle désillusion pour le Club M, Happe s’en va

Avec le soutien de
Le Club M s’est incliné face à l’équipe de Mayotte hier, jeudi 6 août.

Le Club M s’est incliné face à une équipe entreprenante de Mayotte hier, jeudi 6 août.

La 9e édition des Jeux des îles de l’océan Indien est à mettre aux oubliettes pour la sélection nationale de football. Hier, jeudi 6 août, les protégés d’Alain Happe ont subi une nouvelle déconvenue en s’inclinant 2-1 contre une surprenante équipe de Mayotte. Le technicien français disputait d’ailleurs son dernier match sur le banc puisqu’il sera officiellement licencié dans les jours avenir.
 
«Je serai sanctionné pour une absence de résultats, que voulez-vous que j’y fasse. Ce n’est pas moi qui joue, ce sont les joueurs. Je n’ai jamais eu l’ambition d’inventer quoi que ce soit et j’ai le sentiment d’avoir ramé dans un milieu où on ne comprend pas ce que je dis», a expliqué un Alain Happe, visiblement marqué par cette défaite. D’ailleurs, le technicien français se veut lucide pour la suite. «Je n’envisage pas la suite, les autres l’on déjà envisagée pour moi», fustige l’ancien adjoint de Didier Six.
 
> Les joueurs de Mayotte se sont montrés plus entreprenants.
 
Pour en revenir à cette demi-finale qui s’est déroulée au stade Jean-Ivoula à Saint-Denis, tout s’est joué en deuxième période. Andy Sophie a d’abord ouvert le score pour le Club M à la 53e avant que l’égalisation n’intervienne à l’heure de jeu par l’entremise de Yahaya Moudhahi. Kamal Djadid s’est chargé de donner plus de relief au tableau d’affichage avec un but à la 67e minute. 
 
Dans un stade où l’ambiance était assurée par les supporters du Club Maurice et la forte communauté mahoraise de l’île sœur, ce sont les partenaires de Kevin Perticots qui ont été les plus entreprenants en première période avec des occasions franches pour Andy Sophie (16e) et Fabien Pithia (22e). Volontaire dans le jeu et surtout dans le geste, Andy Sophie allait écoper du jaune à la suite d’une faute sur Hamada Adifene. Ce dernier dut d’ailleurs quitter les siens à la 28e minute. Jean-Bernard Jubeau recevait lui aussi un avertissement juste avant la pause pour une faute sur le Mahorais Faissal.
 
> L’ouverture du score par le Club M souleva l’enthousiasme des
spectateurs mauriciens, mais ce n’était qu'une illusion.
 
Au retour des vestiaires, les hommes de Massoundi Abidi commençaient à se montrer dangereux avec des projections rapides vers l’avant. Contre toute attente, c’est bien le Club M qui débloquait le compteur grâce à Andy Sophie. Mais les Mauriciens n’ont pas su capitaliser sur cette ouverture pour prendre le large tandis que les Mahorais, eux, augmentaient tranquillement le rythme. La suite, on l’a connaît avec deux buts signés Moudhahi et Djadid.

Repenser le Club M

Pour ce qui est de ce Club M qui évolue désormais dans l’ère du professionnalisme, il faudra tout repenser puisque. en dix rencontres disputées depuis le début de la saison, une seule victoire est venue donner un semblant d’espoir aux supporters.
 
S’agissant de la Mauritius Football Association (MFA) qui fait la pluie et le beau temps dans le paysage footballistique mauricien, on attend avec impatience le prochain tour où ses dirigeants sortiront de leur chapeau.
 
> Les Mahorais ont répondu du tac au tac après l’ouverture du score par
Maurice en deuxième période.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires