Conflit DPP-ICAC-Police: l’International Association of Prosecutors soutient Boolell

Avec le soutien de

Le conflit CP, DPP et ICAC a été évoqué par l’International Association of Prosecutors dans une lettre envoyée à l’AG le 4 août.

Le Directeur des poursuites publiques (DPP), Me Satyajit Boolell (photo), Senior Counsel, a eu un allié de taille : l’International Association of Prosecutors (IAP). Cela, dans le bras de fer l’opposant à l’Independent Commission against Corruption (ICAC) et au commissaire de police Mario Nobin.

En effet, dans une lettre adressée à l’Attorney General Ravi Yerrigadoo en date du 4 août 2015, le président de l’IAP, Gerhard Jarosch, exprime son soutien au DPP. Il précise avoir reçu plusieurs rapports, notamment celui de Me Boolell concernant l’enquête initiée contre lui-même par l’ICAC.

Le président de l’IAP a également évoqué la tentative du Central Criminal Investigation Department de procéder à l’arrestation de Me Boolell, qui s’est révélée par la suite illégale. Le mandat d’arrêt a été annulé.

En outre, Gerhard Jarosch a indiqué qu’il ne souhaite pas faire de commentaires sur les «merits» de l’investigation contre Me Boolell. Mais, a-t-il ajouté, il a des affirmations que les actions contre Me Boolell sont motivées politiquement afin de le déloger en tant que DPP.

Gerhard Jarosch demande que le traitement infligé à Me Boolell soit conforme aux normes d’équité et de justice espérées dans une démocratie, qui applique la règle du droit de façon juste et impartiale sans aucune ingérence injustifiée. L’IAP, souligne-t-il, continuera de suivre attentivement l’évolution de la situation en ce qui concerne Me Boolell.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires