RACLÉE À L’HÔTEL

Avec le soutien de

La police surveille de près un groupe de chauffeurs de taxi opérant aux abords de deux hôtels du Nord pour leurs accès de violence. Durant la semaine écoulée, ils n’ont pas hésité à tabasser un chauffeur de car employé par un tour-opérateur. Ils estiment que les activités de cette société empêchent les touristes d’avoir recours à leurs services. Nombre de ces chauffeurs seraient, en fait, des «protégés» de différents partis politiques ayant décroché une «patente» avant ou après les élections.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires