Serge Clair promet des décisions «courageuses» pour booster le secteur agricole

Avec le soutien de
Le chef commissaire Serge Clair réorganise la commission de l’agriculture afin que Rodrigues dépende de moins en moins de Maurice en termes d’importation de produits agricoles.

Le chef commissaire Serge Clair réorganise la commission de l’agriculture afin que Rodrigues dépende de moins en moins de Maurice en termes d’importation de produits agricoles. 

«Pe tann politisien dir ki mo gouvernman pe dekouraz dimunn fer lagrikiltir. Zot pa kone ki zot pe koze.» Serge Clair, chef commissaire et également commissaire à l’agriculture de Rodrigues est catégorique : ceux de la minorité qui affirment que le secteur agricole patauge mentent. «Nou finn met en plas bokou mezir pou ankouraz bann zenn al ver sa sekter la», dit-il avec force. C’était lors d’une rencontre avec la presse à Port-Mathurin le 22 juillet. 
 
Cependant, fait-il ressortir, il faut qu’éleveurs et planteurs puissent opérer en toute harmonie. «L’agriculture est un pilier économique tout comme l’élevage. L’éleveur a le devoir et l’obligation de respecter l’agriculteur», fait-il valoir. 
 
Il ajoute que les autorités ont lancé un appel aux éleveurs désireux de se lancer dans l’élevage de cochon noir, de poulets locaux, de moutons et de cabris, entre autres. «Nous sommes en train de préparer un règlement qui sera bientôt soumis à l’Assemblée régionale. Nou pe dir bann elever ki zot zanimo bizin met dan parc afin que ceux-ci ne deviennent pas un problème pour les planteurs», affirme Serge Clair. 
 
Il a aussi annoncé que des pâturages seront aménagés dans plusieurs régions. «Les animaux seront gardés dans des étables et les éleveurs feront le système cut and carry.» Rs 85 millions ont été injectées dans le budget 2015 à cet effet, explique le chef commissaire. 
 
D’autre part, le gouvernement régional compte mettre en place des décisions «courageuses» qui permettront au secteur agricole de se développer et de progresser. Serge Clair a également annoncé que la commission de l’agriculture est en train d’être réorganisée. L’objectif final étant de dépendre de moins en moins de Maurice en termes d’importation de produits agricoles. 

Plusieurs projets en cours dans le secteur éducatif

Le chef commissaire a également passé en revue les développements dans le secteur de l’éducation. «Nous avons complété plusieurs projets. Notamment la construction d’une école préscolaire à Batatrand et le captage d’eau de pluie à l’école primaire Basile Allas, pour ne citer que ceux-là.»
 
Les autres projets en cours ont trait à l’extension de l’école primaire de Baie-aux-Huîtres, la construction d’une école communautaire à Anse Quitor et à Montagne Goyaves, ainsi que la construction d’un complexe sportif au collège de Le Chou. 
 
Des appels d’offres ont aussi déjà été lancés pour la construction d’un préau et d’une cuisine communautaire dans cinq écoles primaires, pour la rénovation de l’école primaire de Marc Etienne à Roche Bon Dieu, ainsi que pour la construction de quatre salles de classe à Port Sud Est. Un autre projet d’envergure sera la construction d’une école secondaire à Pistaches. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires