Ivan Collendavelloo : «Me Domingue a démissionné à cause des pressions»

Avec le soutien de

Le vice-Premier ministre dit regretter la démission de l’ancien président du Bar Council.

«C’est avec regret que j’ai appris la nouvelle.» Ce sont les propos du vice-Premier ministre Ivan Collendavelloo à la suite de la démission de Me Antoine Domingue de son poste de président du Bar Council, ce jeudi 23 juillet. «Cela ne ressemble pas à un mouvement d’humeur mais plutôt à une accumulation de pressions contraires, surtout venant d’avocats très proches du Parti travailliste», soutient le leader du Muvman Liberater.

Ces personnes auraient, selon lui, tenté de monter une cabale contre le gouvernement. Mais «tout était faux», affirme le ministre. «Ils avaient réussi à convaincre Me Domingue qui, en toute bonne foi, a cru à leur roman

Le ministre dit maintenant craindre que le Bar Council ne soit «abandonné à des personnes sans vergogne». «Certains de mes ex-confrères se laissent aller à un amalgame entre le légal et le politique», poursuit-il.

Mais du côté des Rouges, c’est un autre son de cloche qui se fait entendre. Commentant la démission de Me Domingue, Shakeel Mohamed soutient qu’elle était attendue : «Pour moi il est clair qu’il faut être bien avec le gouvernement du jour et parler in the same line dans le but de le conforter si on veut pouvoir occuper des postes à responsabilité et aider son pays. Si tu décides d’aller à l’encontre de ce qu’il représente, on te détruit.»

Par ailleurs, souligne l’ancien ministre du Travail, «Antoine Domingue est quelqu’un qui a toutes les qualités pour aller très loin, non seulement dans sa carrière d’avocat mais dans tous les postes qu’il va occuper car il a la capacité, la matière grise et l’expérience pour le faire».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires