[Audio] Affaire DPP : «Personne n’est au-dessus de la loi», dit Alan Ganoo

Avec le soutien de
Lors d’un point de presse, vendredi 17 juillet, Alan Ganoo a souligné que le DPP est un pivot de la démocratie.

Lors d’un point de presse, vendredi 17 juillet, Alan Ganoo a souligné que le DPP est un pivot de la démocratie.

Après le Bar Council, c’est au tour du Mouvement patriotique de monter au créneau. Suite à l’émission d’un mandat d’arrêt contre Me Satyajit Boolell jeudi et son annulation, ainsi que la descente policière au domicile du Directeur des poursuites publiques (DPP) à Vacoas, le parti a consacré sa conférence de presse du vendredi 17 juillet, au DPP et l’affaire Sun Tan. «Nous ne pouvons rester silencieux face à ces incidents qui touchent un secteur clé de notre démocratie», explique Alan Ganoo.

4

«Personne n’est au-dessus de la loi»,a fait ressortir l’ex-membre du MMM. Il a souligné que le DPP, «un pivot de notre système démocratique», et que tout maldonne est régi par la Prevention Of Corruption Act (POCA) qui établit des paramètres auxquels l’Independent Commission against Corruption (ICAC) doit aussi strictement obéir. «Et si elle a instruit un dossier contre le DPP, elle doit respecter scrupuleusement les procédures.»

Alan Ganoo ajoute que la police devrait rester une institution indépendante, alors que, selon lui certains membres de la force policière ont été utilisés à des fins politiques. Il avance que le Mouvement patriotique prône la vigilance pour le bon fonctionnement de l'Etat de droit.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires