Soldats de la SMF : rixe pour un retard

Avec le soutien de
 C’est au poste de police de Port-Mathurin que les deux hommes ont consigné des dépositions.

C’est au poste de police de Port-Mathurin que les deux hommes ont consigné des dépositions.

C’est un retard qui lui a coûté cher. Ce soldat de la Special Mobile Force (SMF) est arrivé à la caserne plus tard que requis. Résultat : un accrochage verbal avec son supérieur qui s’est terminé au poste de police.

Il était aux alentours de 21 h 30, le mardi 14 juillet, quand une bagarre a éclaté à la caserne de Terre-Rouge entre un soldat de la SMF et son supérieur hiérarchique, un inspecteur. L’origine de la dispute a pour toile de fond un retard du soldat. Celui-ci était sorti avec ses amis et devait rentrer à la caserne à un horaire précis.

Or, il serait arrivé à une heure tardive. Le soldat serait allé voir son supérieur afin de s’excuser. Les choses se sont envenimées après un accrochage verbal et les deux hommes en sont venus aux mains. D’autres soldats présents sont intervenus pour calmer les esprits et séparer les opposants.

Vers trois heures du matin, ce mercredi 15 juillet, les deux protagonistes ont consigné une déposition au poste de police de Port Mathurin en s’accusant mutuellement. Une enquête a été ouverte afin de voir plus clair dans cette affaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires