«NOU KI DÉSIDÉ KAN POU PÉYÉ»

Avec le soutien de

Lors d’une réunion avec ses agents, la direction d’une compagnie de réceptifs leur a fait comprendre qu’elle est la seule à décider si elle paiera ou non les mensualités du NPF et du EWF déduites mensuellement du salaire des employés. «Nou kas sa, nou ki désidé kan pou péyé», aurait lancé à ses employés ce directeur qui a reçu un avertissement du ministère du Travail il y a peu. Ces employés, qui n’auraient reçu aucune rémunération depuis février, menacent de démissionner. 

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires