Traité fiscal avec l’Inde: «L’avenir nous dira si on a eu raison ou pas de signer l’accord», dit SAJ

Avec le soutien de
SAJ ne souhaite, pour l’heure, ne pas se prononcer sur la question du nouvel accord entre Maurice et l’Inde sur le traité de non-double imposition fiscale.

SAJ ne souhaite pas, pour l’heure, se prononcer sur la question du nouvel accord paraphé entre Maurice et l’Inde dans le cadre du traité de non double imposition fiscale.

Le nouveau traité entre Maurice et l’Inde continue à faire des remous. Après les déclarations fracassantes de l’ancien ministre des Finances Rama Sithanen sur les amendements apportés au nouvel accord entre Maurice et l’Inde sur le traité de non-double imposition fiscale et la réplique de Roshi Bhadain, c’est au tour de SAJ d’évoquer la question.

Selon le Premier ministre, «tôt ou tard un accord devait être signé et cela a été fait». Il intervenait lors d’une cérémonie organisée par la présidente de la République en l’honneur des lauréats à la State House, à Réduit, jeudi 9 juillet. Selon le chef du gouvernement, «seul l’avenir nous dira si on a eu raison ou pas de signer l’accord».

De son côté, le ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers veut rassurer les opérateurs de ce secteur. En effet, ces derniers se disent de plus en plus inquiets après que Rama Sithanen a déclaré que cet accord va «tuer l’offshore mauricien».

Des faits que réfute catégoriquement Roshi Bhadain qui n’a pas tardé à donner la réplique à Rama Sithanen. «Je ne sais pas quel document il a lu mais Rama Sithanen est en train de mettre en péril le secteur des services financiers en commentant et en donnant une interprétation qui n’est pas du tout ce qui a été traité», avait réagi le ministre. Ce dernier a toutefois confirmé que l’article 13 concernant la taxe sur les plus-values a été revu.

 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x