Air Madagascar : un conseiller du président à la tête du Conseil d’administration

Avec le soutien de

 

Du pareil au même. Le Conseil d’administration de la compagnie Air Madagascar n’a pas connu un grand changement après la nomination de ses nouveaux membres. Au final, la présidence de cette structure est toujours occupée par un proche du président de la République Hery Rajao­narimampianina. L’ex-président de ce conseil d’administration (CA), mais aussi son directeur de cabinet, Henry Rabary Njaka, a comme successeur après élection par les actionnaires, le conseiller économique du chef de l’État, Léon Rajaobelina. Tout comme Thierry Rakotoarisoa, conseiller économique du PRM et également vice-président de la chambre de commerce américaine et Eric Koller, président du CA de l’Office national du tourisme de Madagascar, il a été proposé par le ministère du tourisme, des transports et de la météorologie.

Selon les précisions apportées par Ulrich Andriantina, ministre du Tourisme, des transports et de la météorologie, le choix sur ce conseiller présidentiel repose sur ses compétences en matière de finances. Léon Rajaobelina occupait déjà auparavant la fonction de gouverneur de la Banque centrale.

Expectative
Les autres administrateurs sont entre autres Alfred Andriantsoamberomanga, représentant du personnel et Pierre Jean Feno, directeur général du Trésor et Bruno Razananirina, président de l’Ordre des Experts-Comptables Agréés et des Financiers de Madagascar et directeur de cabinet du ministère des Finances et du Budget. Le recrutement du nouveau directeur général de la compagnie, qui remplacera Haja Raelison, est une des premières tâches qui attend ce nouveau CA. Ce dernier a en effet posé sa démission qui a été pris acte par les membres du CA. Selon une note émanant de la compagnie, le Conseil a mis en place une direction collégiale qui assurera les fonctions du Directeur Général à titre intérimaire. Le Conseil procèdera au recrutement du nouveau Directeur Général qui interviendra à la suite d’un processus transparent et ce, dans un délai de deux mois.

Par ailleurs, le conseil d’administration a affirmé sa volonté de renouer le dialogue avec toutes les parties prenantes dans un objectif d’apaisement et de reprise des activités de la compagnie dans les meilleurs délais. «Air Madagascar traverse aujourd’hui une période difficile, mais nous nous engageons à redorer son image. Cependant, cet objectif ne pourra être atteint sans l’engagement de tous c’est pourquoi, nous appelons un apaisement de la part de tout à chacun au sein de la compagnie. Nous allons prioriser le dialogue et la communication à travers l’organisation de réunions régulières avec les employés», a expliqué le PCA, Léon Rajaobelina, hier à Ivato. Les employés  grévistes n’ont pas souhaité émettre des réactions sur le sujet.

Leur porte-parole avance qu’ils attendent la sortie du verdict ce jour concernant le système d’arbitrage. En effet, ces derniers ont demandé la révocabilité de décision prise par le conseil d’arbitrage. Selon leurs dires, l’équilibre ne peut pas être respecté au sein de ce conseil.

Publicité
Publicité
Soutenez lexpress.mu

Pendant cette période post-confinement et en attendant que les nuages économiques associés au Covid-19 se dissipent, profitez de l’express, Business Mag, Weekly, 5-Plus Dimanche, de tous vos magazines préférés et de plus de 50 titres de la presse Française, Afrique et Ocean indien sur KIOSK.LASENTINELLE.MU.

Bonne lecture,

Protégez vous, restez chez vous !

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
Suivez le meilleur de
l'actualité à l'île Maurice

Inscrivez-vous à la newsletter pour le meilleur de l'info

OK
Pour prévenir tout abus, nous exigeons que vous confirmiez votre abonnement

Plus tardNe plus afficher

x