Football – BMPL (35e journée) - Cercle de Joachim, champion historique !

Avec le soutien de
Longtemps en tête du tableau, le Cercle de Joachim a fini par goûter au sacre historique avant l’heure, hier.

Longtemps en tête du tableau, le Cercle de Joachim a fini par goûter au sacre historique avant l’heure, hier.

En battant Pamplemousses SC (1-0) et l’annonce du surprenant nul (1-1) de l’ASPL 2000, contre Chamarel SC, le Cercle de Joachim a remporté le premier championnat de la Barclays Mauritius Premier League (BMPL) hier à l'issue de la 35e journée.
 
“Tout d’abord, ma pensée, ce soir, va à toute notre équipe, notamment aux plus jeunes éléments , pour la façon dont ils se sont battus tout au long de la saison afin de ramener ce second titre consécutif pour entrer, cette fois, dans l’histoire de la première édition du championnat national professionnel. Vraiment, ils ont été formidables, à l’exemple de cet après-midi quand ils sont allès jusqu’au bout d’eux-mêmes pour arracher cette courte et décisive victoire face à un adversaire qui, pour sa part, nous a opposé une farouche résistance. Encore une fois, je leur dis bravo !”. Ainsi, s’est exprimé, ému jusqu’aux larmes, le coach Joe Tshupula, au terme de la victoire déterminante du Cercle de Joachim aux dépens de Pamplemousses SC (1-0), au stade George V, et l’annonce du surprenant nul (1-1) concédé par son unique challenger jusque-là, l’ASPL 2000, contre Chamarel SC, au stade de Bambous.
 
En fait, ce double résultat confère aux Curepipiens à ce jour cinq longueurs d’avance sur les Portlouisiens. Ce qui signifie que leur duel prévu dimanche prochain au stade Saint-François-Xavier dans le cadre de l’ulime acte du championnat, sera dépourvu d’enjeu véritable.
 
Pour en revenir à la joute disputée au stade George V, disons que la bande à Joe Tshupula s’est, une fois encore, montrée un cran au-dessus du onze nordiste. Tant et si bien que seul un manque de réussite l’a contrainte à attendre la 59e minute pour se libérer logiquement. Une réalisation signée Adel Langue qui, servi par Zola Jean-Eudes, ajustait Kevin Jean-Louis d’une lourde frappe croisée à ras de terre (1-0). Un but qui, évidemment, mit en ébullition la centaine de supporters du Cercle de Joachim qui ont fait le déplacement.

Adel Langue buteur décisif

A partir de là, il s’agissait pour les banlieusards curepipiens de conserver leur précieuse avance jusqu’au bout. Et ce qu’ils devaient réussir avec leurs tripes face à la louable tentative de Pamplemousses SC de remonter la pente.
 
Bref, il faut souligner que cette consécration suprême avant l’heure des Curepipiens est des plus méritées. Eu égard, notamment, au football flamboyant ponctué d’une agréable maîtrise collective qu’ils n’ont jamais cessé de déployer durant cette longue et éprouvante saison. Compte tenu, par ailleurs, de la jeunesse de la majorité de ses éléments prometteurs dont, entre autres, le keeper Christopher Caserne, le latéral droit Brandon Citorah et le milieu offensif Christopher L’Enclume.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires