Le PTr a payé un voyage de Ramgoolam et Soornack en France

Avec le soutien de
Navin Ramgoolam a payé son voyage en France en compagnie de Nandanee Soornack trois mois après l’avoir effectué.

Navin Ramgoolam a payé son voyage en France en compagnie de Nandanee Soornack trois mois après l’avoir effectué. 

Nandanee Soornack et lui avaient pris l’avion pour la France, le 28 septembre dernier. Ce n’est toutefois que le 19 décembre que Navin Ramgoolam a réglé les frais des billets d’avion avec un chèque du PTr, tiré à l'ordre d’Air Mauritius. D’ailleurs, le nom d’Ah Fat Lan Hing Choy, qui était à l’époque le trésorier du PTr, figure sur ce chèque en tant que cosignataire, bien que seul l’ex-Premier ministre y ait apposé sa signature.
 
C’est au cours de la fouille au domicile de Navin Ramgoolam, à Riverwalk, le vendredi 6 février, qu’un billet électronique au nom de Nandanee Soornack a été découvert. Une enquête du Central Criminal Investigation Department (CCID) auprès de la compagnie nationale d’aviation a établi que la patronne d’Airway Coffee s’était rendue dans la capitale française en compagnie de l’ancien chef du gouvernement. Les enquêteurs ont obtenu copie de ce document.

Extradition attendue

Navin Ramgoolam, qui était alors Premier ministre, avait quitté le pays, le dimanche 28 septembre 2014, en compagnie de Nandanee Soornack pour l’aéroport Charles de Gaulle, à Paris. Ils ont tous deux regagné le pays le lundi 6 octobre. Ce n’est qu’après les élections législatives du 10 décembre dernier que l’ex-Premier ministre a réglé les frais des billets d’avion.
 
Depuis la cuisante défaite du PTr à cette joute électorale, Nandanee Soornack a trouvé refuge en Italie. Au CCID et à l’hôtel du gouvernement, on suit de près l’évolution du dossier concernant son extradition. Dans quelques semaines, cette affaire sera entendue devant la cour d’appel de Bologne.
Publicité
Publicité

C’est une affaire qui a défrayé la chronique. Celle de Nandanee Soornack, l’amie intime de l’ex-Premier ministre, Navin Ramgoolam. Ce mercredi 19 avril, l’activiste rouge qui a quitté le pays après la défaite du PTr, parlera de sa vie personnelle et sociale aux membres de la presse. Voici un dossier pour mieux-comprendre toute cette polémique autour de la femme d’affaires désormais établie à Milan.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires