Tennis – Wimbledon : 37e demi-finale de Grand Chelem pour Federer

Avec le soutien de
Roger Federer s’est qualifié pour sa dixième demi-finale à Wimbledon après sa victoire sur Gilles Simon.

Roger Federer s’est qualifié pour sa dixième demi-finale à Wimbledon après sa victoire sur Gilles Simon.

Le N.2 mondial Roger Federer s'est qualifié pour les demi-finales du tournoi de Wimbledon mercredi grâce à sa victoire contre le Français Gilles Simon (13e) en trois sets (6-3, 7-5, 6-2).
 
A bientôt 34 ans (en août), le champion helvète jouera sa 37e demi-finale en Grand Chelem, la dixième à Londres où seul l'Américain Jimmy Connors a fait mieux que lui (11).
 
Détenteur du record de victoires en Grand Chelem, le Bâlois est toujours en course pour décrocher une 18e couronne majeure, la huitième à Londres. 
 
Il avait remporté son dernier titre sur le "Centre court" en 2012, égalant alors le record de l'Américain Pete Sampras et du Britannique William Renshaw.
 
Pour obtenir une neuvième finale dans le temple du tennis, Federer devra écarter le chouchou britannique Andy Murray (3e), sacré en 2013, ou le Canadien Vasek Pospisil (56e).
 
Lors d'une rencontre monotone et hachée par la pluie, le Suisse a signé un sixième succès consécutif contre Simon (6-2 au total). C'est sa douzième victoire en treize matches de Grand Chelem contre un Français. Jo-Wilfried Tsonga est le dernier à l'avoir battu en 2013, en quarts de finale de Roland-Garros.
 
Sous les yeux de l'Australien Rod Laver, Federer a fait la différence grâce son redoutable coup droit, sa réussite au filet (21 points sur 31 montées) et un service efficace (11 aces). 
 
Dès qu'il l'a maintenau en fond de court, Simon est parvenu à rivaliser mais le champion helvète a trouvé la parade en variant le jeu.
 
"RF" a breaké dès le deuxième jeu pour filer vers le gain du premier set. Un jeu blanc de Simon sur le service du Suisse à 5-4 dans la deuxième manche a retardé un peu son parcours.
 
L'embellie du Français n'a été que de courte durée. Federer a répondu dans la foulée pour récupérer son break d'avance (6-5). 
 
La deuxième interruption, de 35 minutes, pour cause de pluie n'a pas perturbé le Suisse qui a conclu ce deuxième set sur un jeu blanc à son retour sur le court N.1.
 
Pressé d'en finir, Federer a breaké d'entrée dans la troisième manche. Aidé sur plusieurs points par le filet, le maestro helvète a fini par écœurer Simon, qui a vu les jeux défiler, impuissant.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires