Affiches du MMM: Bérenger met la police au défi d’entamer des poursuites judiciaires

Avec le soutien de
Paul Bérenger estime que la police et le gouvernement «cherchent à faire peur au moment il y a de grosses pressions sur le judiciaires dans les affaire MedPoint ert Boskalis».

Paul Bérenger estime que la police et le gouvernement «cherchent à faire peur au moment où il y a de grosses pressions sur le judiciaire dans les affaires MedPoint et Boskalis». 

«Vinn divan la kour !» Paul Bérenger a défié la police d’entamer des poursuites judiciaires contre l’imprimeur du MMM, Rudy Poinen. Celui-ci avait été arrêté, mardi 7 juillet, par rapport à une affiche réclamant le remboursement des Rs 144 millions payées pour le rachat de la clinique MedPoint.
 
Lors d’une conférence de presse, mercredi 8 juillet, le leader des Mauves a expliqué que l’imprimeur a été accusé par le CCID de diffuser de fausses nouvelles «likely to provoke public scandals». Selon lui, les forces de l’ordre n’ont pas tenu compte de deux points fondamentaux dans cette affaire : le droit à la liberté  et le droit d’expression. 

La campagne d’affichage sur MedPoint continue

«Le but de la police et du gouvernement est de faire peur au moment où il y a des pressions intenses par rapport à l’affaire MedPoint et l’affaire Boskalis», estime Paul Bérenger. Celui-ci a d’ailleurs exprimé sa «solidarité» avec les membres du judiciaire. Le patron du MMM a confié avoir dit à l’ASP Heman Jangee que «nous notons tout ce qui est train de se passer». 
 
Il a également assuré que la campagne d’affichage du MMM sur l’affaire MedPoint ne sera pas interrompue. Revenant sur le rachat de la clinique, il a rappelé la vitesse à laquelle celui-ci avait été approuvé par le gouvernement PTr-MSM-PMSD en décembre 2011, juste avant l’entrée en vigueur de la Capital Gains Tax. 
 
Paul Bérenger a aussi abordé le sujet du traité de non double taxation entre Maurice et l’Inde. Le premier accord à ce sujet, a-t-il indiqué, remonte à 20 ans. Selon lui, «gouvernman inn fané all the way» à ce propos. Il demande que le nouveau document, qui sera signé la semaine prochaine, soit rendu public. 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires