Au n° 5: le comité régional fonde un Fan Club pour soutenir Pravind Jugnauth

Avec le soutien de
Réunion de mobilisation du comité régional MSM dimanche 5 juillet à Pamplemousses - Triolet.

Réunion de mobilisation du comité régional MSM, ce dimanche 5 juillet, à Pamplemousses - Triolet.

«En 2012, il avait démissionné aussi. Ça c’est une preuve d’éthique. De nombreuses personnes doivent prendre exemple sur Pravind Jugnauth. Tout le monde, à Maurice, a salué son courage pour avoir démissionné.» C’est en ces termes que Ramesh Bundhoo, Regional  Leader du MSM, s’est exprimé lors d’une réunion, ce dimanche 5 juillet, dans la circonscription n° 5 Pamplemousses - Triolet. Du reste, les membres ont formé un Fan club pour bien démontrer leur soutien à Pravind Jugnauth.  
 
Ramesh Bundhoo explique que de nombreux «grands légistes» peinent à comprendre le jugement condamnant Pravind Jugnauth dans l’affaire Medpoint. «Me Yousuf Mohamed et même SAJ ne sont pas d’accord Il en est de même pour ce Fan Club.
 
«C’est un moment très difficile pour la famille Jugnauth. Nous nous sommes rencontrés aujourd'hui pour dire que nous sommes totalement avec elle. Pravind Jugnauth est un homme de principes», a martelé Ramesh Bundhoo.
 
Elaborant sur l’affaire Medpoint, ce dernier soutient que Pravind Jugnauth a fait montre de sa bonne foi. Il est sorti de la réunion lorsqu’on discutait de ce dossier, fait-il valoir. «C’est suffisant pour prouver qu’il a agi de bonne foi», ajoute Ramesh Bundhoo.
 
Et d’affirmer que la circonscription n° 5, était un bastion du PTr mais «nous avons travaillé d’arrache-pied. Nous sommes restés sincères avec le parti».
 
Les membres du comité régional compte ainsi être présents, le 16 juillet, date à laquelle la cour devra de nouveau se pencher sur la peine infligée à Pravind Jugnauth, à la lumière du rapport du probation officer. «Pravind jugnauth sort grandi de ces événements et nous sommes derrière lui pour qu’il devienne le Premier ministre de ce pays…» 
 
 
 
 

Publicité
Publicité

Ce n’est pas encore la fin de l’affaire MedPoint. La Cour suprême a permis ce jeudi 22 mai au Directeur des poursuites publiques de contester l’acquittement de Pravind Jugnauth devant le Conseil privé. Retour sur cette affaire qui dure depuis 2011.

D'autres articles »
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires