Cyclisme – Tour de France 2015 : Dennis en jaune

Avec le soutien de
Rohan Dennis (BMC) est le premier maillot jaune du Tour 2015.

Rohan Dennis (BMC) est le premier maillot jaune du Tour 2015. 

L'Australien Rohan Dennis (BMC) a endossé le premier maillot jaune du Tour de France 2015 après sa victoire dans le contre-la-montre d'Utrecht couru samedi après-midi sur 13,8 kilomètres.

 
Par une chaleur de plomb, Dennis a battu les trois favoris de l'exercice, l'Allemand Tony Martin de 5 secondes, le Suisse Fabian Cancellara de 6 secondes et le Néerlandais Tom Dumoulin de 8 secondes.
 
Le jeune Australien, 25 ans, a bouclé le parcours à 55,446 km/h, une moyenne-record dans l'histoire du Tour.
 
Denis avait fait le choix de s'élancer dans la première heure de course. Ses adversaires directs, partis dans la dernière heure, ont affronté un vent plus soutenu malgré la protection d'une foule énorme tout au long du parcours.
 
Des quatre favoris pour la victoire finale, le vainqueur sortant, l'Italien Vincenzo Nibali (22e de l'étape), a réalisé le meilleur temps, à 43 secondes du vainqueur.
 
Le Sicilien a pris 7 secondes au Britannique Chris Froome, 15 secondes à l'Espagnol Alberto Contador et 18 secondes au Colombien Nairo Quintana, lequel a concédé toutefois un minimum de temps sur ses rivaux dans un exercice peu à sa convenance.
 
"Je n'avais pas fait de contre-la-montre depuis longtemps", a déclaré Quintana, satisfait de ses "bonnes sensations".
 
S'il a toutes les raisons de se féliciter du résultat, Nibali a fait légèrement moins bien (2 secondes) que l'espoir français Thibaut Pinot, troisième du Tour l'an passé.
 
En revanche, un autre jeune talent français, Romain Bardet (145e), a accusé un retard sensible (51 secondes sur Nibali). Moins bien que son coéquipier, Jean-Christophe Péraud, pointé à 16 secondes du champion d'Italie.

Une moyenne-record

Avant d'être félicité par le roi des Pays-Bas venu pour le départ du Tour, Dennis a longtemps attendu dans la zone protocolaire. Il a vu tous ses rivaux échouer à améliorer son "chrono".
 
"Je ne m'attendais pas à aller aussi vite. J'avais en tête tout le long du parcours les 16 minutes, puisque c'est le temps que je m'étais fixé à l'entraînement. Et à l'arrivée, je fais une minute de moins", s'est félicité l'Australien, médaillé d'argent aux JO de Londres avec le quatuor de la poursuite de son pays.
 
Dennis a roulé plus vite que l'Américain Greg LeMond qui détenait la moyenne la plus élevée dans le contre-la-montre final de 1989 (54,545 km/h sur 24,5 km).
 
Il a amélioré aussi la moyenne-record, prologue et contre-la-montre confondus, du Britannique Chris Boardman qui avait bouclé les 7,2 kilomètres du prologue de Lille en 1994 à 55,152 km/h.
 
Dennis (1,82 m pour 71 kg) a détenu le record de l'heure pendant près de trois mois cette saison, de février à début mai. Il avait porté la marque à 52,491 kilomètres.
 
Vainqueur du Tour Down Under en janvier dernier, le rouleur australien participe pour la deuxième fois au Tour de France (abandon en 2013).
 
"Il est venu sur le Tour pour ce chrono", a expliqué son directeur sportif de l'équipe BMC, Yvon Ledanois. "Mais, à partir de demain (dimanche), il travaille pour Tejay Van Garderen, le leader de l'équipe".
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires