Canicule: dans les zoos, les humains aux petits soins des animaux

Avec le soutien de

Pas un temps, en cette période de canicule, à mettre dehors une panthère des neiges ou un loup arctique. Alors, pour ces pensionnaires des parcs zoologiques venus des pays froids, animaliers et soignants se mettent en quatre pour rendre la chaleur moins pénible.

Il fait chaud au parc zoologique de Saint-Martin-la-Plaine dans la Loire. Très chaud même puisque les températures y tutoient les 36-38 degrés.

Tandis que des grappes de touristes s'échinent à s'aventurer le visage cramoisi, dans les allées du zoo, les bêtes - qui, c'est bien connu, ne sont "pas folles" - ne mettent pas un museau dehors, tapies dans l'ombre de leur enclos.

"Les animaux qui viennent des pays froids vont spontanément chercher l'ombre, ne pas s'exciter, rester cachés des visiteurs", explique Pierre Thivillon, fondateur et patron du parc depuis 43 ans.

"Nous essayons de favoriser le bien-être des animaux mais quand on a des températures comme la nuit dernière (de mercredi à jeudi, ndlr) à 23-24 degrés, c'est très difficile de dire qu'ils sont bien. Alors nous arrosons. Nous mettons des nourritures fraîches. Nous faisons des courants d'air dans tous les bâtiments. Et évidemment nous donnons à boire, mais tout cela ne peut pas nous garantir du bien-être", résume M. Thivillon, un rien fataliste.

"Quand on est dans des extrêmes, chaud ou froid, c'est toujours très difficile", ajoute-t-il.

Dans le zoo de Saint-Martin-la-Plaine comme ailleurs en France, les animaliers font assaut d'imagination pour essayer de faire supporter des températures anormalement élevées qui bousculent les organismes.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires