Allocation de contrats par l’Assemblée régionale:Johnson Roussety dénonce un «manque de transparence»

Avec le soutien de
Johnson Roussety estime que le système d’allocation de contrats actuel est en train de «tuer l’économie locale».

Johnson Roussety estime que le système d’allocation de contrats actuel est en train de «tuer l’économie locale».

«Notre constat est qu’il existe de grandes lacunes dans le système d’appel d’offres à Rodrigues. Bann gro zero pe manz bann ti zero !» Johnson Roussety est très insatisfait de la manière dont l’Assemblée régionale alloue les contrats à Rodrigues. Il a relayé ses craintes à ce sujet lors d’une conférence de presse à Port-Mathurin, mardi 20 juin.

D’après le leader du Front patriotique rodriguais, le gouvernement régional n’est pas assez transparent sur les procédures d’appel d’offres. Il dénonce ce qu’il estime être une «politique de petits copains».

«Kot annual procurement plan lasanble rezional été ?»

Rappelant que les Public Procurement Regulations établissent qu’un Public Procurement Plan doit être publié sur une base annuelle pour les entités publiques, Johnson Roussety a déploré que cela ne serait pas  le cas pour l’Assemblée régionale.

«Kot annual procurement plan lasanble rezional été ?», s’est-il interrogé. De plus, selon ses dires, le site de l’Assemblée régionale n’a pas été mis à jour depuis mars 2015. «Person pa kone ki zot aste, ki kantite e avek ki», soutient-il.

«Breach of Public Procurement Act»

Selon le leader des Rouges, «quelques sociétés et individus se partagent le gâteau à Rodrigues. Zot mem fer tender, zot mem aloue e zot mem paye». Il dénonce un «breach of Public Procurement Act», et a invité l’Audit à se pencher sur la question.

Johnson Roussety a également appelé les dirigeants rodriguais à revoir leur copie, car le système actuel est en train de «tuer l’économie locale», d’après lui.

Pour sa part, Daniel Speville a dénoncé ce qu’il estime être une maldonne dans le projet de dessalement. «Kontra ti fer avek enn kontrakter, me payman finn fer avek enn soukontrakter. Li pa normal», dit-il. Selon lui, le ministre de la Bonne gouvernance doit absolument initier une enquête sur ce projet, «which was wrongly designed and wrongly executed».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires