Triathlon – France – Saint Louis s’octroie le bronze en Touraine

Avec le soutien de
Fabienne Saint Louis, qui continue sa préparation en marge des olympiades de 2016, est 118e mondiale actuellement.

Fabienne Saint Louis, qui continue sa préparation en marge des olympiades de 2016, est 118e mondiale actuellement.

Fabienne Saint Louis a pris la 3e place, samedi 27 juin, au triathlon de Touraine, à Nouâtre (commune du centre de la France au département d’Indre et Loire). La sociétaire du Team Charentes Triathlon a parcouru la distance en 1:12.52. Et ce derrière Charlotte Morel, vainqueur en 1 :07.45 et Hélène Repesse en 1 :12.31.
 
Notons que la première citée, 203e mondiale actuellement, a déjà concouru chez nous au Morne, au triathlon de l’océan indien, dont elle a remporté la 5e édition en 2013.
 
Selon David Bardi, coach de la Mauricienne, la compétition de Touraine s’inscrit dans la préparation de Fabienne Saint Louis dans une préparation pour une manche du championnat du monde sprint à Hambourg :
 
« Nous reprenons un cycle de 3 semaines de travail sans compétitions dans l'attente d’une réponse favorable, à la demande de Fabienne Saint Louis, pour une manche du championnat du monde sprint à Hambourg le 18 juillet; si elle n'est pas prise pour Hambourg, elle disputera la 3ème manche du championnat de France avec son club à Angers le même jour (18 juillet) et l'objectif suivant sera alors la coupe du monde à Tijisvaros, Hongrie, le 08 août. Après Angers ou Hambourg, nous partirons deux semaines en altitude faire un stage de préparation pour la coupe du monde de début août justement. A Praloup, Alpes maritimes" affirme l'entraîneur français.
 

Fabienne Saint Louis vise toujours une qualification pour les olympiades de Rio en 2016.

 
En effet, Fabienne Saint Louis, 118e mondiale cette semaine au classement ITU (International Triathlon Union), se doit de prendre part – pour rester éligible pour les JO brésiliens - soit à une Coupe du Monde ou à une des séries du Championnats du Monde. Alain Saint Louis, président de la Fédération mauricienne de triathlon (FMTri) affirme que ce sera difficile pour la triathlète d’aller à Hambourg en juillet, vu « qu’elle est 19e en attente ». Néanmoins, David Bardi est plus optimiste : « Elle devrait y être sur invitation ce coup ci, car étant dans la simulation olympique ; elle devrait avoir une priorité, mais rien n’est sûr. »
 
Au cas où Fabienne Saint Louis puisse participer au triathlon de Hambourg, l’objectif pour elle sera alors de finir dans les 50 premiers. Et ce, afin d’obtenir des points ITU qui l’aideraient à se maintenir dans les 140 premiers mondiaux, voire les 100 premiers, en attendant la date butoir pour les qualifications en mai 2016.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires