[Live] Pravind Jugnauth démissionne comme ministre

Avec le soutien de
Pravind Jugnauth a annoncé sa démission en tant que ministre des TIC lors d'une conférence de presse à Vacoas, dans la soirée du mardi 30 juin.

Pravind Jugnauth a annoncé sa démission en tant que ministre des TIC lors d'une conférence de presse à Vacoas, dans la soirée du mardi 30 juin.

Après avoir été reconnu coupable de conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint, Pravind Jugnauth a annoncé sa démission en tant que ministre de la Technologie. Il a animé une conférence de presse à Vacoas, dans la soirée du mardi 30 juin.

22 h 06 : Kobita Jugnauth a qualifié de «triste» la tournure des événements dans l’affaire MedPoint. «Pravind ne mérite pas cela», a-t-elle déclaré.

21h06 : A la question de la presse sur son éventuel remplaçant, Pravind Jugnauth devait répondre : «C’est la prérogative du Premier ministre.»

21h05 : «J’ai une motivation supplémentaire pour faire mon travail. Je serai toujours présent sur le terrain.»

21h04 : «Vous connaissez mon fighting spirit.»

21h04 : «Je suis là comme leader du MSM. Et je jouerai mon rôle comme parlementaire.»

21h03 : «Je dois remercier tous mes partisans ainsi que les partenaires du MSM au sein de l’alliance Lepep. J’ai reçu beaucoup de messages de sympathie.»

21h02 : «J’ai eu l’occasion de lire le jugement. Je suis déçu. Je ferai appel», a soutenu Pravind Jugnauth qui dit faire confiance au système judiciaire.

21 heures : La conférence de presse de Pravind Jugnauth commence. Il déclare qu’il démissionnera de son poste de ministre des TIC et qu'il remettra sa lettre à la présidente de la République mercredi.

Arrivée des membres du MSM peu avant 21 heures.

Pravind Jugnauth a été reconnu coupable de conflit d’intérêts dans l’affaire MedPoint, le mardi 30 juin. Les magistrats l’ont en effet trouvé coupable sous l’article 13 (2) de la Prevention of Corruption Act. La sentence est attendue jeudi.

Les réactions se sont enchaînées, que ce soit de Xavier-Luc Duval du PMSD, d’Arvin Boolell, du PTr ou encore d’Ajay Gunness du MMM. Le bureau politique du MSM s’était, lui, réuni d’urgence en début de soirée pour examiner le jugement rendu par la cour intermédiaire. Showkutally Soodhun, le président du parti soleil, avait alors exhorté Pravind Jugnauth à ne pas démissionner du gouvernement. «Nous avons besoin de lui, pas juste au parti mais aussi au gouvernement.» Mais quelques minutes plus tard, le ministre devait prendre la décision contraire…

Publicité
Publicité

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires