MAUNTHROOA PASSE MAL

Avec le soutien de

La décision du gouvernement de nommer Prakash Maunthrooa au «board» de la State Bank, après celui d’Air Mauritius, passe mal parmi les autres composants de l’alliance Lepep. Surtout parce qu’il fait actuellement face à un procès pour corruption. Et que l’avocat de la société qui lui aurait graissé la patte, dont les représentants hésitent à venir témoigner à Maurice, se trouve désormais au «front bench» de ce même gouvernement.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires