Alan Ganoo: «Je ne suis pas un roder boute»

Avec le soutien de
 La classe politique a été «souillée» par les événements de ces derniers mois, selon Alan Ganoo.

 La classe politique a été «souillée» par les événements de ces derniers mois, selon Alan Ganoo. 

Ce ne sont «que des rumeurs et des spéculations», avance-t-il. Malgré une déclaration ambigüe, la semaine dernière, sur l’avenir du Mouvement patriotique (MP), Alan Ganoo, contacté au téléphone, clame haut et fort que son parti n’a qu’un objectif : «Rallier les anciens membres du MMM», et non intégrer le gouvernement.

«Je ne suis pas un roder boute», soutient l’ancien bras droit de Paul Bérenger. Cependant, il affirme que si le gouvernement fait une offre de ralliement au MP, il réunira le bureau politique pour étudier la question. «Nous ne tenons pas à intégrer l’alliance au pouvoir à tout prix», précise-t-il.

Déclaration des avoirs et du montant sur les comptes à Maurice et à l’étranger

Par ailleurs, lors d’un congrès du parti organisé le dimanche 21 juin, Alan Ganoo s’est dit totalement pour la promulgation d’une loi obligeant les députés à déclarer leurs avoirs. Il est même allé plus loin, expliquant que les membres de l’Assemblée nationale devraient également révéler le montant de leurs comptes bancaires à Maurice, mais aussi à l’étranger.

Une telle initiative, a-t-il souligné, permettrait à la classe politique de «retrouver ses lettres de noblesse». «Les événements de ces derniers mois ont souillé la classe politique», a lancé le leader du MP.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires