Défaite aux municipales: le MMM s’explique face à la presse ce mercredi

Avec le soutien de
Pour les cadres du MMM, le parti paie toujours le prix fort pour son association avec le PTr lors des dernières élections générales.

Pour les cadres du MMM, le parti paie toujours le prix fort pour son association avec le PTr lors des dernières élections générales. 

Il a proposé de se retirer du poste de leader, mais l’exécutif du parti n’a rien voulu entendre. Pour le moment, la question de l’avenir politique de Paul Bérenger est soigneusement évitée au MMM. Réunis durant trois heures le mardi 16 juin, le bureau politique et le comité exécutif des mauves se sont penchés sur une question primordiale : comment expliquer l’écrasante défaite aux municipales ?

L’analyse de la direction du parti sera exposée lors d’une conférence de presse le mercredi 17 juin, mais certains mauves ont d’ores et déjà avancé quelques pistes d’explications. Pour le secrétaire général du parti, Ajay Gunness, «le gouvernement bénéficie de l’effet des élections générales, même après six mois».

L’alliance PTr-MMM n’a pas joué en faveur des Mauves

L’association avec le PTr aux dernières élections générales n’a pas non plus joué en faveur du MMM, pense-t-il: «On paie toujours le prixde notre association avec NavinRamgoolam lors des dernièresélections.» Le secrétaire général est d’avis que, seul, le MMM «est définitivement plus fort» qu’il ne l’était en s’alliant avec les rouges. 

De son côté, Pradeep Jeeha affirme que la débâcle aux municipales est loin de signer l’arrêt de mort du parti. Soulignant que beaucoup avaient cru à la mort politique de SAJ en 1995 après la victoire de l’alliance PTr-MMM aux législatives, il rappelle qu’en politique, «tout est conjoncturel». 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires