Arvin Boolell: «Le PTr peut faire une remontée»

Avec le soutien de
L’ancien porte-parole du PTr, Arvin Boolell précise que son parti a des leçons à tirer de ces résultats.

L’ancien porte-parole du PTr, Arvin Boolell, précise que son parti a bien des leçons à tirer de ces résultats.

Il sera plus facile pour le PTr de remonter la pente que pour le MMM. C’est du moins l’avis d’Arvin Boolell, un des membres du bureau politique rouge. C’est un ancien porte-parole revigoré qui s’est livré à l’express hier, en début d’après-midi. Qu’est-ce qui explique ce nouvel élan ?

Des leçons à tirer

«L’élan a toujours été là. Je suis un homme de parti et je ne prétends pas être quelqu’un qui n’a pas de manquements.» Arvin Boolell précise que son parti a des leçons à tirer de ces résultats. Et notamment qu’il sera difficile de poursuivre avec le business as usual.

Les travaillistes, insiste-t-il, doivent prendre conscience que le parti n’appartient pas à une personne spécifique, mais au peuple. «Nous ne pouvons pas être des suiveurs. Au-delà des intempéries qui divisent et des pyromanes qui se servent de la religion pour diviser l’électorat, il faut comprendre l’importance  qu’est la méritocratie.»

Le parti, poursuit-il, a du temps. «Ce n’est pas Monsieur MSM qui va nous donner la chair de poule. Il faut se ressaisir et mieux s’organiser, avec plus de proximité avec les jeunes et les femmes.» Pour ce faire, dit-il, il faut mettre l’accent sur «des logistiques telles que les réseaux sociaux».

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires