A Tranquebar: vive altercation pour une histoire d’affiches illégales

Avec le soutien de
Reza Uteem affirme que lui et les siens ont été secourus par des policiers.

Reza Uteem affirme que lui et les siens ont été secourus par des policiers.

La tension était à son comble à Tranquebar. Les partisans du MMM et de l’alliance Lepep étaient présents en grand nombre devant le poste de police de Pope Hennessy dans la nuit du mercredi 10 juin au jeudi 11 juin 2015, suite à une altercation au cours de laquelle les Mauves Reza Uteem et Jenito Seedoo auraient été malmenés. Ils ont consigné une déposition à la police le soir même.

Les partisans et activistes des deux camps, ainsi que des badauds se sont massés devant le poste de police de Pope Hennessy des heures durant.

Le clash aurait eu lieu à proximité de l'église Ste-Anne. Reza Uteem, le lord-maire sortant et deux candidats du MMM allèguent avoir reçu des coups de matraques dans le quartier. Ils ont incriminé plusieurs des membres de l'alliance Lepep, dont Mamad Jaunbaccus, époux de la PPS Roubina Jaunbaccus, pour coups et blessures avec préméditation. L'origine de cette altercation seraient des affiches contre le MMM  placardées un peu partout dans la région.

Après la plainte, les présumées victimes se sont rendues à l'hôpital.

Reza Uteem affirme qu’ils ont été «secourus par des policiers qui sont arrivés sur place cinq minutes après». Il réclame une enquête sur cette «agression». Par ailleurs, il a appelé les partisans du MMM de garder leur calme.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires