Bérenger: «En cinq mois, ce gouvernement a fait pire que Ramgoolam»

Avec le soutien de
Le leader des Mauves lors d’une réunion à Roche-Bois ce mercredi 10 juin.

Le leader des Mauves lors d’une réunion à Roche-Bois ce mercredi 10 juin.

L’État a «mishandle» l’affaire BAI. Le leader de l’opposition, Paul Bérenger est catégorique : «An 5 moi, zot inn fer pir ki Ramgoolam», a-t-il affirmé devant les partisans du MMM à Roche-Bois ce mercredi 10 juin.

Pour Paul Bérenger, «pei la dan enn sitiasion kritik». Sur le dossier BAI, il avait déjà tiré la sonnette d’alarme lors d’une PNQ en 2013, s’est-il vanté. Mais, déplore le leader des Mauves, ses propos n’avaient alors pas été pris en compte.

Mais il n’y a pas que l’affaire BAI, à en croire Paul Bérenger. Il y a aussi le cas de l’usine Star Knitwear Ltd où 1 700 employés était à deux doigts de perdre leur travail.

Le leader de l’opposition a aussi évoqué le dossier de la MPCB. C’est une banque qui a été créée pour venir en aide aux petits planteurs et aux pêcheurs notamment, a expliqué Paul Bérenger. Or, le gouvernement a conduit cette banque à sa perte. «Zot inn koul li.»

Ainsi, une chose est sûre : le ministre des Finances, Vishnu Lutchmeenaraidoo doit démissionner, est d’avis Paul Bérenger.

Cette réunion à Roche-Bois était présidée par Adil Ameer Meeah. A ses côtés les candidats du ward 6 : Joomun Hilshad, Aslam Hossenally, et Caserne Ludovic.  Adil Ameer Meeah a notamment déploré la «campagne de terreur» menée par le présent gouvernement. Selon lui, l’alliance Lepep a fait le contraire de ce qu’elle a promis : il y a eu, affirme-t-il, augmentation des prix, les investisseurs étrangers qui quittent le pays tandis que Roshi Bhadain, «au lieu de promouvoir l’île Maurice, règle ses comptes avec la BAI»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires