A Quatre-Bornes: «Les smart cities, c’est du bluff», dit Bérenger

Avec le soutien de

Paul Bérenger a, une fois de plus, exhorté les citadins à voter lors d’un congrès à Quatre-Bornes, ce mardi 9 juin 2015.

Pour Paul Bérenger, le projet de smart cities n’a rien de novateur. «C’est du bluff», a-t-il laissé entendre lors d’un congrès à Quatre-Bornes, ce mardi 9 juin 2015. Et de souligner, une fois de plus, que «ces élections ont une portée nationale».

Le leader des Mauves a ainsi exhorté les citadins à voter. «Il ne faut pas se décourager», a-t-il dit, en s’adressant aux électeurs et aux candidats. Selon lui, le pays se trouve dans une situation critique, et le rôle du parti est de «réparer les dégâts».

Paul Bérenger s’est, par ailleurs, dit fier du bilan de la municipalité de Quatre-Bornes, estimant que son équipe a fait son travail. Il soutient que le MMM maintiendra son programme après les élections.

Dany Perrier a, elle, rappelé que l’opposition est un rempart. Elle souligne également que l’équipe mauve est composée de vétérans, de femmes et de jeunes qui rencontrent tous les mêmes problèmes que les habitants de la ville.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires