Bérenger: «Depuis 1983, SAJ a manqué de respect au leader de l’opposition»

Avec le soutien de
Paul Bérenger n’a ni confirmé ni démenti que le MMM a reçu un financement de Rs 10 millions de la part de Dawood Rawat pour la campagne électorale.

Paul Bérenger n’a ni confirmé ni démenti le fait que le MMM a reçu un financement de Rs 10 millions de la part de Dawood Rawat pour la campagne électorale. 

C’est de la «pure mesquinerie», a-t-il estimé. D’après Paul Bérenger, «depuis 1983, SAJ a systématiquement manqué de respect au leader de l’opposition». Revenant sur le walk-out du MMM  de la cérémonie de prestation de serment de la nouvelle présidente de la République, lors de la conférence du parti du samedi 6 juin 2015, le patron des Mauves a expliqué que «l’incident d’hier n’est pas nouveau».

Paul Bérenger en a profité pour dénoncer une «tentative du gouvernement d’utiliser Mme Fakim pour les élections municipales». Il a également affirmé qu’un incident de la sorte avait eu lieu lors des célébrations pour la fête de l’Indépendance, le 12 mars. «Le gouvernement doit prendre des leçons de protocole avec l’Inde.»

Selon lui, un tel acte n’est pas seulement un «manque de respect envers Paul Bérenger, mais envers le poste de leader de l’opposition. Et aussi envers Mme Fakim». Paul Bérenger a dit espérer que la présidente de la République «ne se laissera pas manipuler par le gouvernement». Malgré cela, il a adressé ses meilleurs vœux à cette dernière.

Le sort des employés de la BAI incertain

Evoquant l’affaire BAI, Paul Bérenger a déclaré avoir «pris note» de la ligne de crédit de Rs 350 millions accordée pour le paiement des salaires des employés du conglomérat. Il s’est cependant posé plusieurs questions à ce propos, notamment sur l’identité de la banque qui a accordé un tel crédit. «Est-ce qu’il y a une garantie du gouvernement?» La grande question à propos de cette affaire est ce qu’il adviendra des employés après le mois de juin, pense le leader de l’opposition.

Ce dernier s’est par ailleurs dit outré de l’émission de la MBC diffusée vendredi à propos de l’affaire BAI.  «C’est révoltant, bien pire que sous Ramgoolam et Callikan.» Selon lui, la chaîne diffuse «tous les jours de la propagande». Maintenant que l’Independent Broadcasting Corporation (IBA) tombe sous la coupelle du ministère de Pravind Jugnauth, la situation est pire que jamais, estime-t-il.

Rawat a-t-il financé le MMM ?

Le chef de l’opposition a aussi évoqué une déclaration de Roshi Bhadain durant l’émission de la MBC sur l’affaire BAI. Le ministre de la Bonne gouvernance et des Services financiers avait soutenu que Dawood Rawat avait financé le MMM à hauteur de Rs 10 millions. Paul Bérenger n’a ni confirmé ni démenti cette information. Il a cependant expliqué qu’il est grand temps qu’une législation soit votée pour réguler les donations faites aux partis politiques.

Il a cependant expliqué qu’il est grand temps qu’une législation soit votée pour réguler les donations faites aux partis politiques. Avant d’alléguer qu’une grande partie de la campagne électorale de l’alliance Lepep pour les législatives a été financée par «des bookmakers». 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires