Lepep à Curepipe: «Le walk-out de Bérenger est un affront», dit Pravind Jugnauth

Avec le soutien de
Lors du meeting de l’alliance Lepep à Curepipe, le vendredi 5 juin 2015, Pravind Jugnauth a critiqué le walk-out de Paul Bérenger avant la prestation de serment d’Ameenah Gurib-Fakim.

Lors du meeting de l’alliance Lepep à Curepipe, le vendredi 5 juin 2015, Pravind Jugnauth a critiqué le walk-out de Paul Bérenger avant la prestation de serment d’Ameenah Gurib-Fakim.

Le walk-out de Paul Bérenger lors de la prestation de serment de la présidente de la République, Ameenah Gurib-Fakim, n’est pas passé inaperçu. «C’est un affront en ce jour solennel», a lancé Pravind Jugnauth lors d’un meeting à Curepipe en marge des élections municipales, le vendredi 5 juin 2015. Le leader du MSM a rappelé que le choix d’Ameenah Gurib-Fakim avait été critiqué, notamment par Navin Ramgoolam.

Le ministre des Infrastructures publiques, Nando Bodha, a, lui, souligné que la nomination d’Ameenah Gurib-Fakim «était une promesse faite au peuple». A Pravind Jugnauth de rappeler que «après avoir élu la première femme Speaker, nous avons élu la première femme présidente de la République».

Yogida Sawmynaden a, par ailleurs, annoncé la réouverture des écoles de foot et de volley. Tandis que Mahen Seeruttun a indiqué que les douze mesures prévues pour la ville-lumière sont réalisables mais qu’il faut des personnes fiables pour les mettre en oeuvre.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires