Sondage DCDM: baisse de popularité pour le gouvernement et l’opposition

Avec le soutien de
Selon DCDM Research, le gouvernement et l’opposition perdent en popularité.

Selon DCDM Research, le gouvernement et l’opposition perdent en popularité.

«Les Mauriciens sont plus critiques à l’égard du gouvernement, mais aussi de l’opposition.» C’est ce qu’indique DCDM Research qui vient de publier son baromètre d’opinion pour le mois de mai 2015. Ainsi il apparaît que la cote de popularité de l’équipe de sir Anerood Jugnauth ne cesse de chuter depuis le mois d’avril. DCDM Research note qu’il y a eu «une baisse cumulée de 16 points en deux mois. Cette tendance baissière traduit un sentiment d’impatience face aux actions du gouvernement».
 
Les Mauriciens interrogés dans le cadre de ce sondage disent être inquiets du «poids jugé excessif des affaires en cours, mêlé en mai aux menaces de licenciement dans les filiales du groupe BAI, au détriment d’autres priorités gouvernementales». Le poids de l’opinion défavorable atteint 16% en mai, soit le double du mois d’avril.
 
L’opposition, de son côté, perd quatre points en un mois. «L’opinion défavorable de l’action de l’opposition [40%] prévalait en mai sur l’opinion favorable», souligne DCDM Research dans son rapport.
 
Qu’en est-il de la cote des personnalités politiques ? Le constat est sans appel pour toutes. Sir Anerood Jugnauth perd 9 points, Showkutally Soodhun, deux points. Paul Bérenger perd, lui, six points, Arvin Boolell, deux. Et si Navin Ramgoolam gagne un point, il reste à la dernière place en termes d’opinions favorables. 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires