Rezistans ek Alternativ : «aboli tax pou dimun misèr»

Avec le soutien de
Les membres de Rezistans Ek Alternativ lors de leur conférence, ce samedi 30 mai.

Les membres de Rezistans Ek Alternativ lors de leur conférence, ce samedi 30 mai.

Ils veulent continuer à «fer politik dan enn fason différent». C’est pourquoi les membres de Rezistans Ek Alternativ restent solidaires avec la classe moyenne. Ils ont exprimé le souhait que les autorités abolissent la taxe imposée sur les citadins les plus démunis lors de leur conférence de presse à Moka, ce samedi 30 mai.
 
Ils ont aussi mis en avant plusieurs autres propositions en marge des élections municipales qui se tiendront le 14 juin prochain. Parmi, on retrouve celle de créer des «conseils wards». C’est-à-dire des conseils qui seront plus localisés dans les différentes circonscriptions des villes, afin de permettre aux citadins de mieux participer dans les décisions concernant les villes avec  les conseillers.
 
Autre point abordé durant ce point de presse, celui que l’élection municipale soit garantie par la Constitution, afin d’éviter que toutes sortes de lois soient votées et qui permettent au Premier ministre et au président de tenir ces élections quand ils le veulent. De plus, Rezistans Ek Alternativ préconise qu’il y ait plus d’autonomie au niveau des administrations régionales afin qu’elles puissent déterminer la politique fiscale qu’elles souhaitent suivre. 
 

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires