Fillette kidnappée: après le père, deux autres suspects arrêtés

Avec le soutien de
Accusé d’avoir orchestré le rapt de sa fille, Mohamad Zaid Ali Santally est maintenu en détention policière.

Accusé d’avoir orchestré le rapt de sa fille, Mohamad Zaid Ali Santally a été placé en détention policière. 

Ils devront s’expliquer sur le kidnapping d’une fille de 11 ans. Deux frères ont été appréhendés par la Criminal Investigation Division (CID) de Pamplemousses, le jeudi 28 mai. C’est lors d’une parade d’identification que la mère de la victime a pu identifier l’un d’eux.

Leur arrestation survient après celle de Mohamad Zaid Ali Santally, le père de la fille. Ce dernier est accusé d’avoir orchestré le rapt de son enfant dans le but de soutirer de l’argent à son beau-père. D’autres suspects sont recherchés dans cette affaire.

Il devait de l’argent à des trafiquants de drogue

Mohamad Zaid Ali Santally devait des sommes importantes à des trafiquants de drogue. Ce qui l’aurait poussé à orchestrer toute cette histoire. L’idée: amener son beau-père à payer la rançon de Rs 1 million et récupérer l’argent par la suite. Mais le plan de l’habitant de Bois-Pignolet ne se serait pas déroulé comme prévu.

En effet, informés du kidnapping par un proche de la fillette, les limiers de la CID ont pu la retrouver, le mercredi 27 mai, aux petites heures du matin. Arrêté, Mohamad Zaid Ali Santally fait face à une charge provisoire de détournement de mineure. Il a été placé en cellule policière.

Récidiviste

Les ravisseurs auraient enlevé la fillette, mardi  à la rentrée des classes, à proximité de l’école du gouvernement Villiers René, à la rue La Paix, Port-Louis. Les parents ont été soumis à un interrogatoire. Pressé de questions, le père, fiché comme récidiviste pour des délits de drogue et de vols, a déclaré qu’il devait Rs 200 000 à des personnes pour une question de drogue. Il a aussi avoué qu’il savait où se trouvait sa fille.

Suivant ses indications, la police est parvenue à retrouver la fillette à Roche-Bois. La Child Development Unit du ministère de l’Égalité du genre a également été saisie de cette affaire.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires