A Beau-Bassin: «Il n’y a pas d’entente entre le MMM et le PTr», dit Bérenger

Avec le soutien de
Le MMM a organisé son premier rassemblement pour les municipales le jeudi 28 mai à Beau-Bassin. Paul Bérenger a appelé les citadins à voter massivement.

Le MMM a organisé son premier rassemblement pour les municipales le jeudi 28 mai à Beau-Bassin. Paul Bérenger a appelé les citadins à voter massivement.

«Honnêteté, dévouement, compétence.» C’est le slogan retenu par le MMM pour les élections municipales. Le parti a tenu son premier rassemblement au centre Alex Vellin, à Beau-Bassin, le jeudi 28 mai. Les mauves ont assuré qu’ils travailleront seuls.

«Il ny a pas dentente entre le MMM et le PTr», a déclaré d’emblée Paul Bérenger. «Nous irons seuls contre trois… et un quart», a-t-il ajouté en parlant du Mouvement patriotique d’Alan Ganoo. Selon le leader du MMM, il n’y a aucune comparaison possible avec les autres équipes. «Je les mets au défi de montrer du doigt nos candidats.»

Il devait également exhorter les citadins à voter massivement : « Notre adversaire, c'est l’abstention.»

 

Affaires BAI, MPCB, MK

Quant à l’alliance Lepep, Paul Bérenger estime qu’en cinq mois, «lepep finn degout zott». Ce qui lui fait dire que la situation dans le pays est telle que cela donne à ces élections municipales un aspect national. Il a vertement critiqué le gouvernement pour sa façon de gérer les dossiers BAI, MPCB et Air Mauritius. «Mauritius is in deep trouble économiquement et politiquement», a-t-il conclu.

Rajesh Bhagwan a, lui, prédit «un 24-0 à Beau-Bassin-Rose-Hill». Mais, selon lui, pour cela, il faut un travail sur le terrain. Il a précisé que le parti compte être actif dans tous les quartiers. «Depuis 1977, nous avons travaillé pour cette ville.» Selon le député, «nous avons fait en sorte que la ville progresse, nous avons une vision et une réflexion».

«Une erreur que nous allons corriger...»

Deven Nagalingum s’en est également pris à l’alliance Lepep. «Avant même le dépôt de candidatures, il y avait des bagarres entre le PMSD, le ML et le MSM», a-t-il soutenu. «Ils mènent désormais campagne séparément…» Pour lui, la victoire de l’alliance Lepep «était une erreur que nous allons corriger».

Ajay Gunness, secrétaire général du parti, a continué sur cette lancée. «L’alliance Lepep a gagné par défaut. Le peuple en avait marre de Navin Ramgoolam, a déclamé le secrétaire général. Si ou disan mov, ou enn militan, ou bisin fer tou pou bann militan al vote.»

S’il n’y a aucun accord avec le PTr, souligne Ajay Gunness, il indique que le MMM accueillera à bras ouverts l’électorat du PTr et ceux qui ne font plus confiance au gouvernement.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires