Affaire BAI : la police objecte à la remise en liberté de Brian Burns

Avec le soutien de
Brian Burns a comparu aux Bail and Remand Court de Port-Louis ainsi que de Rose-Hill, ce mardi 26 mai.

Brian Burns a comparu aux Bail and Remand Courts de Port-Louis ainsi que de Rose-Hill, ce mardi 26 mai. 

Brian Burns a effectué pas mal d’allers-retours ce mardi 26 mai. Il s’est d’abord rendu à Rose-Hill, où il a comparu devant la Bail and Remand Court (BRC). La police a objecté à sa remise en liberté, prétextant qu’il pourrait influencer les témoins et falsifier des preuves. L’ancien CEO a ensuite fait un petit tour aux Casernes centrales, avant d’être conduit à la BRC de Port-Louis vers 14 heures, où il a comparu sous un autre de ses trois chefs d’accusation.

Brian Burns a été placé en état d’arrestation, ce lundi 25 mai. Il a passé la nuit au Moka Detention Centre.

L’époux de Laina Rawat est accusé d’avoir modifié les données informatiques de Courts et dilapidé les fonds de la compagnie (Rs 1,4 milliard) en vendant son Hire Purchase Book à la défunte Bramer Banking Corporation Limited. Brian Burns est aussi soupçonné d’avoir effectué des paiements de Rs 180 millions annuellement à Dawood Rawat, même quand la compagnie ne réalisait pas de profits.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires