Italie: la Fiorentina en Europa League

Avec le soutien de

La "Viola" s'est assurée un classement entre la 4e et la 6e place, avec 6 points d'avance sur la Sampdoria Gênes (7e).
 
L'équipe de Vincenzo Montella a fait la course en tête en Sicile, menant par Josip Ilicic (23) puis Alberto Gilardino. Palerme a deux fois égalisé, par le Croate Mato Jajalo (26) puis Luca Rigoni (69), mais la Fiorentina l'a emporté grâce à Marcos Alonso (78).
 
Le Genoa (6e) a fait un pas décisif en battant l'Inter Milan samedi (3-2), mais le doyen des clubs italiens n'a pour l'instant pas la licence Uefa, ses comptes ne répondant pas aux critères du fair play-financier. Le club attend le résultat de son recours devant le comité Olympique italien (Coni).
 
Si le Genoa n'était pas admis, comme cela est arrivé à Parme l'an dernier, la 7e place vaudrait un ticket pour l'Europa League.
 
Samuel Eto'o a maintenu le rêve européen de la "Samp" (7e) en égalisant dans les temps additionnel à Empoli (1-1), d'un geste éclair en pivot, comme à ses plus beaux jours. Mais son avenir dépend de l'autre équipe de Gênes, qu'elle ne peut plus rattraper au classement.
 
L'Inter a besoin d'un miracle pour retourner en coupe d'Europe: la non-admission du Genoa et une victoire au dernier match, contre Empoli, couplé à une défaite à domicile de la Sampdoria contre Parme, dernier et en faillite.
 
Le vétéran Luca Toni, auteur d'un doublé à Parme (2-2), dont un penalty, a profité de cette avant-dernière journée pour prendre seul la tête du classement des buteurs, avec 21 buts, un de mieux que Carlos Tevez (Juventus Turin), au repos lors de la victoire contre Naples (2-1) samedi, et Mauro Icardi, sprint final. Toni, 37 ans, a déjà terminé "capocannoniere" en 2005-2006 avec la Fiorentina (31 buts).
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires