CROCHE-PIEDS

Avec le soutien de

Le mari d’un membre de l’alliance Lepep est concerné par l’affaire de la vente de deux étages à la Bramer House à un proche du Parti travailliste. C’est ce que ses détracteurs essaient de faire remonter dans le cadre des élections municipales. Il est vrai que c’est son agence qui a agi comme courtier auprès de l’acheteur, mais il ne serait pas concerné. De l’autre côté, un membre du gouvernement essaie de faire remonter une affaire de police impliquant un nominé travailliste toujours en poste.

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires