[Vidéo] Licenciements à la BAI: «Il y a une psychose», dit Ganoo

Avec le soutien de
Le Mouvement patriotique, dont fait partie Alan Ganoo, a tenu son premier comité national le samedi 23 mai.

Le Mouvement patriotique, dont fait partie Alan Ganoo, a tenu son premier comité national le samedi 23 mai.

Baptême de feu pour le Mouvement patriotique. Le parti, créé par des dissidents du MMM, a organisé son premier comité national le samedi 23 mai. Alan Ganoo a, lors de la conférence de presse qui a suivi, longuement parlé de l’affaire BAI et de la vague de licenciements avant que le gouvernement n’intervienne.

«Il y a une psychose et elle s’amplifie», a-t-il indiqué.Selon lui, le sort des travailleurs reste en suspens en attendant que des repreneurs soient trouvés pour les différentes filiales du groupe.

Dans la foulée, Alan Ganoo a plaidé pour que l’Employment Rights Act, votée en 2009, soit amendée. Il a soutenu que cette loi a permis le licenciement de «7 800 travailleurs entre 2010 et 2014».

Empêcher le dégraissage

D’après lui, le gouvernement devrait aussi s’atteler à mieux rassurer les employés. Il a proposé que les Special Administrators exigent des futurs repreneurs des compagnies de la BAI qu’aucun dégraissage ne soit fait. «C’est possible légalement.»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires