D.Y. Patil Medical College: des étudiants déposent une pétition au PMO

Avec le soutien de

Quatre étudiants du Dr D.Y. Patil Medical College, accompagnés d’Atma Shanto de la Fédération des travailleurs unis, ont déposé une pétition au bureau du Premier ministre, ce mardi 19 mai.

«Nous ne pouvons exercer ; nous sommes stigmatisés.» Mais loin de baisser les bras, des étudiants et spécialistes formés au Dr D.Y. Patil Medical College sollicitent l’aide du gouvernement. Quatre d’entre eux, accompagnés d’Atma Shanto, président de la Fédération des travailleurs unis, ont déposé une lettre au bureau du Premier ministre, ce mardi 19 mai. Ils réclament une rencontre avec sir Anerood Jugnauth et la ministre Leela Dookun-Luchoomun. Ils ont également remis une pétition contenant plus d’une quarantaine de signatures.
 
Ces étudiants souhaitent que les diplômes délivrés par l’institution soient reconnus et qu’ils aient le droit de s’inscrire auprès du Medical Council pour pouvoir exercer par la suite. Si rien n’est fait, ils envisagent de mener une campagne internationale.
 
 
Yassin Hamuth, qui devait terminer ses cours en juillet, rappelle que lors de la campagne électorale, le Dr D.Y Patil Medical College avait été traité d’«institution bidon». Cela, «nous stigmatise dans notre travail», déplore-t-il.
 
Atma Shanto avance, lui, qu’on a «vendu un produit aux étudiants. Et maintenant on vient dire que les diplômes ne sont pas reconnus».
 
C’est en 2014 qu’une enquête a été instituée sur le Dr D.Y. Patil Medical College. Cela après que deux étudiants de l’établissement affilié à l’université de Technologie ont indiqué, dans une mise en demeure servie à la direction, avoir pratiqué la médecine au sein de l’hôpital public Jawaharlal Nehru, à Rose-Belle, alors qu’ils ne sont pas enregistrés auprès du Medical Council.
 
S’en est suivi, un rapport d’enquête qui a établi que cette université n’est pas habilitée à délivrer des diplômes de médecine. Depuis le début de cette année, le D.Y. Patil Medical College n’est plus autorisé à recruter des élèves de première année pour les cours menant au Bachelor in Medicine/Bachelor in Surgery (MBBS).
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires