LIVE - Ramgoolam reste en détention

Avec le soutien de

C’est demain dimanche 17 mai,  que la magistrate Naveena Pursuramen rendra son ruling pour la demande de remise en liberté provisoire de Navin Ramgoolam.  Revivez toute l’audience minute par minute.
 

15h40: Navin Ramgoolam quitte le tribunal. Il reviendra demain pour savoir si la liberté sous caution lui sera accordée. Merci de nous avoir suivi en direct.  L’information continue sur lexpress.mu.
 

15h21: La séance est levée. La magistrate rendra sa décision demain à 10h. Ramgoolam reste en détention.


15h23: Ramgoolam se met debout et dit :
- “Le jour de mon arrestation, j’ai dit que je défendrai ma réputation.  Je n’ai nullement l’intention d’influencer les témoins”.
 

15h17: Me Glover en a fini avec l’Inspecteur Dussoye. Navin Ramgoolam va faire une déclaration. Restez connectés sur notre live feed.
 

15h16: Dernière question de Me Glover à l’Inspecteur Dussoye: 
-“Puisque la police a travaillé très dur, tous les documents ne sont-ils pas en sûreté déjà?”
-“Oui,” répond le policier.
 

15h14: Me Gavin Glover au sujet de l’accusation de forgery:
-“Le Dr Ramgoolam est accusé d’avoir fabriqué un document.  Or que je sache on parle d’un document émis par le Prime Minister’s office. Qui est l’avocat qui vous a dit que c’est un faux”.
-Quelqu’un dans la salle d’audience crie “Bhadain!!!”
-L’huissier de la cour lance un “ORDER” sévère à toute l’assistance.
 

15h09: Me Gavin Glover à l’inspecteur Dussoye: 
-“L’accusation de blanchiment d’argent a-t-elle été logée contre mon client parce qu’il a pris un emprunt d’une banque ?”
-“Yes Sir”
répond le policier.
 

15h04: Me Gavin Glover renchérit:
-“Si vous craignez que mon client ne manipule les preuves, pouvez-vous m’expliquer pourquoi Jaya Allock (ndlr la directrice de Bramer Asset Management) a-t-elle été libérée sur parole, avant même qu’elle ne paie la caution? Pourquoi la police n’a-t-elle pas objecté à sa remise en liberté?”
 

14h58: Me Gavin Glover à l’Inspecteur Dussoye :
-Hier vous avez posé 91 questions à mon client. Vous l'inculpez de trois accusations provisoires. Voici ce que mon client  vous a dit:  “I deny all the so called charges that have been put to me just now.  I state there is not an iota of evidence against me”
 

14h50: Me Gavin Glover prend le relais.
 
14h49: L’Inspecteur Dussoye explique que c’est une enquête très complexe.  Si Navin Ramgoolam obtient la liberté conditionnelle, il pourrait “tamper with evidence”, c’est à dire manipuler les preuves et les témoins.
 

14h48: L’inspecteur Dussoye est appelé dans le box des témoins. “Mr Navinchandra Ramgoolam is being investigated concerning a massive financial fraud involving BAI ltd where a sum of over 6 billion rupees has been taken to the prejudice of Super Cash Back Gold policy holders”.
 

14h47: Silence. L’audience commence.
 

Ce “salut” de Navin Ramgoolam à ses partisans en entrant n’a pas échappé à notre photographe.


14h36: Navin Ramgoolam s’installe dans le box des accusés,  le visage fermé et les bras croisés.
 

14h30: Navin Ramgoolam fait son entrée au tribunal. Souriant, il est accompagné de ses avocats Shawkat Ozeer et Gavin Glover.

14h24: La fatigue commence à se faire sentir parmi les partisans de l’ancien Premier ministre. Ils sont aux abords du tribunal depuis la matinée.  A 14h24, Navin Ramgoolam n’a toujours pas comparu.

14h20: La complexité du cas Ramgoolam:

Navin Ramgoolam est déjà en liberté conditionnelle pour deux accusations: blanchiment d’argent après que 220 millions de roupies ont été découvertes chez lui et complot pour pervertir le cours de la justice dans l’affaire du cambriolage de Roches-Noires.
 
Les trois nouvelles accusations qui seront retenues contre lui tout à l'heure hypothèquent ses chances d’obtenir une nouvelle liberté sous caution.  Mais le magistrat dispose d’un pouvoir discrétionnaire. 
 
 
 

13h55: Navin Ramgoolam est arrivé à la Bail and Remand Court.  Mais il ne comparaît pas encore et ceux qui attendent à l’extérieur ne l’ont pas vu.  Il faudra sans doute attendre que la BRC en finisse avec la motion des avocats de Claudio Friestritzer pour qu’il soit traduit devant le tribunal.

 

13h35: Le dispositif policier aux abords de la Bail and Remand Court est important.

 

Pourquoi Navin Ramgoolam a-t-il été arrêté? Que lui reproche la police? Des éléments de réponse ici. 
 

13h15: Les dirigeants du Parti Travailliste attendent devant la Bail and Remand Court.

Si vous l’avez raté: Dans la matinée, Patrick Asirvaden, le Président du Parti Travailliste a dénoncé un régime totalitaire et dictatorial. Il promet d’alerter la communauté internationale. Pour Shakeel Mohammed, les accusations retenues contre le leader du Parti Travailliste n’ont aucun sens.




13h08: En attendant l’arrivée de Navin Ramgoolam à la Bail and Remand Court, une autre motion y est débattue. Celle pour la remise en liberté de Claudio Fiestritzer, le gendre de Dawood Rawat.
 

13h02: Navin Ramgoolam quitte les Casernes Centrales.

 

13h00: La comparution de Navin Ramgoolam est imminente. Une poignée de partisans est venu le soutenir.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires