Badminton – Rencontre avec le MJS : Le MJS félicite « l’exploit » des jeunes badistes

Avec le soutien de
La petite délégation de badistes présentant fièrement trôphées et médailles en compagnie du ministre.

La petite délégation de badistes présentant fièrement trôphées et médailles en compagnie du ministre.

Le mois dernier, sept jeunes badistes mauriciens soit Shania Leung, Ganesha Mungrah, Alexandre Bongout, Harsh Jankee, Mevan Dewoo et Chetanand Goboodun s’étaient rendus en Egypte pour la sixième édition des Championnats d’Afrique des moins-de-15 ans et en étaient revenus avec deux médailles d’or, trois d’argent et une de bronze. Une performance qui a été désignée comme un « exploit » par le ministre de la Jeunesse et des Sports (MJS), Yogida Sawminaden lors de sa rencontre avec ses badistes, hier après-midi, à l’Emmanuel Anquetil Building à Port-Louis.

Accompagné des officiers du ministère de la Jeunesse et des Sports, des parents des badistes, de Sahir Edoo et Soopayah Veerasamy, respectivement coach et « team manager » en Egypte, le MJS a indiqué que « c’était une occasion de prôner une politique les jeunes afin qu’ils pratiquent le sport dès l’école primaire. Nous voulons qu’ils aient le goût et la passion pour le sport et qu’ils persévèrent dans le sport ainsi que dans leurs études. Avec cette performance, vous (les badistes)peuvent être de vrais ambassadeurs pour les jeunes, » soutient-il.

Par ailleurs, le MJS a souhaité le développement du sport-étude et qu’éventuellement, « cela puisse déboucher vers un petit INSEP (NdlR: Institut national du sport, de l'expertise et de la performance) à Maurice. Vous faites honneur au pays et nous voulons que vous continuiez le sport dans cette direction sans négliger votre carrière professionnelle » explique le MJS qui a précisé que « le sport permet à tout le monde de vivre dans la stabilité et je vous remercie au nom du Ministère, en mon nom personnel et au nom de la nation mauricienne. Vous vous êtes sacrifiés, c’est un effort qui a été payant et qui le sera encore à l’avenir, » conclu le MJS.

Sahir Edoo a soutenu que cette performance pouvait être un déclic pour ces jeunes badistes. « Ce sont des jeunes très motivés, qui ont pris part à cette compétition qui était très dure car plusieurs grosses nations du badminton étaient présentes. Le plus marquant a été la médaille d’or par équipe car Maurice était habitué de décrocher des médailles individuelles. Ce n’est qu’après 15 ans qu’une équipe mauricienne a décroché l’or à des championnats d’Afrique. Avec l’aide du MJS et de tous les « stakeholders », ils pourront faire bien à l’avenir. »     

Le MJS a, par ailleurs, offert un trophée symbolique à tous les badistes ainsi qu’à Sahir Edoo et à Soopayah Veerasamy.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires