Chute du groupe BAI: «On passe par des moments difficiles», dit Brian Burns

Avec le soutien de
(Photo d’archives) Brian Burns, le Chief Executive Officer d’Iframac, devrait être interrogé par le CCID ce vendredi 15 mai.

(Photo d’archives) Brian Burns, le Chief Executive Officer d’Iframac, devrait être interrogé par le CCID,ce vendredi 15 mai.

«Je n’ai rien à me reprocher ; je fais confiance au judiciaire.» Brian Burns, le Chief Executive Officer d’Iframac et le nouvel époux de Laina Rawat, devrait être interrogé par les enquêteurs du Central Criminal Investigation Department (CCID) ce vendredi 15 mai. Une arrestation n’est pas à écarter.

«Je suis prêt à faire face à la justice», soutient-il, sans vouloir toutefois commenter davantage cette affaire. «Il y a pas mal d’actions légales, nous en reparlerons.» Il devait toutefois confier que «nous passons par des moments difficiles».

> Brian Burns dit être prêt à faire face à la justice.

Les enquêteurs ont en effet décidé d’entendre les membres de la famille de Dawood Rawat concernant des malversations alléguées au sein du conglomérat. Le gendre de Dawood Rawat, Claudio Feistritzer, a été le premier à être interrogé, le jeudi 14 mai. Il a été placé en état d’arrestation.

Les enquêteurs pourraient aussi se tourner vers son épouse, Adeela Rawat, la fille cadette de Dawood Rawat.

Le trio était partie prenante de la gestion de la BAI et d’Iframac et leur interrogatoire est censé apporter un éclairage sur la santé financière défaillante de ces entités.

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires