Le Parti travailliste en mode remue-ménage

Avec le soutien de
L’ancien Attorney-General a annoncé qu’il se retirait de toutes les instances politiques, ce jeudi 14 mai.

L’ancien Attorney-General a annoncé qu’il se retirait de toutes les instances politiques, ce jeudi 14 mai.

Il prend des distances. L’ancien Attorney General, Yatin Varma, a annoncé ce jeudi 14 mai, qu’il se retirait de la politique active. Le membre de l’exécutif du Parti travailliste (PTr) soutient que cette décision a été motivée par la tournure des évènements au sein du parti. «Je suis coincé entre ma loyauté et ma reconnaissance envers Navin Ramgoolam et l’amitié et sympathie que j’ai envers Arvin Boolell. Je préfère me retirer de la politique active pour me concentrer sur ma vie professionnelle, ma carrière et ma famille», a expliqué Yatin Varma.
 
 «Je tiens à préciser que je ne démissionne pas du parti et que je serai toujours travailliste», a, toutefois, soutenu l’homme de loi. 
 
Par ailleurs, le remue-ménage qu’a connu le PTr avec la prise de position de Navin Ramgoolam et l’exit d’Arvin Boolell est loin d’être terminé. Et, les évènements s’enchainent à la vitesse grand V. Cette fois, c’est Anil Bachoo et Ristish Ramful qui ont été  appelés à jouer un rôle important chez les Rouges. 

Anil Bachoo aide à prendre des décisions

Même si l’incident de mardi ne doit pas être un facteur déstabilisant à la veille des municipales, fait-on comprendre au PTr, toutefois, à ce jour, il n’est pas question pour Arvin Boolell de continuer à assumer ce poste. Du coup, le nom d’Anil Bachoo circule comme étant celui qui aide à prendre des décisions depuis la retraite politique de Navin Ramgoolam.
 
Anil Bachoo affirme que rien n’a été décidé encore et qu’il faudra attendre, le parti étant occupé avec l’organisation de la campagne municipale. Il sera l’un des responsables du parti à la ville de Quatre-Bornes.
 
À la direction, on explique que le PTr prendra des décisions collectives en attendant le retour de Navin Ramgoolam. Au sein de cette direction collégiale, Anil Bachoo devra avoir un poids certain. Pas question de trouver un autre leader, signifie-t-on. Certains autres noms sont cités pour occuper des postes importants.
 
Celui de Ritish Ramful est parmi les noms les plus cités. Toutefois le principal concerné affirme ne rien savoir. «Ce sujet n’a pas été discuté», souligne le député travailliste de la circonscription n° 12.

«Port-Louis était déjà gagnée d’avance»

Pour sa part, Arvin Boolell jette l’éponge, son ambition de recréer le PTr a échoué. De sources proches, nous apprenons que ce qui l’a offensé c’est que Navin Ramgoolam donne «l’impression de tirer les ficelles».
 
Pourtant, l’ancien porte-parole avait déjà complété le travail de la reconquête des villes, au moins en ce qui concerne la capitale. Selon des sources proches, «Port-Louis était déjà gagnée d’avance» grâce au travail d’équipe chapeauté par Arvin Boolell.
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires