Parti travailliste: coup de force de Ramgoolam

Avec le soutien de
L’ex-Premier ministre a été accueilli en fanfare par ses partisans au Square Guy Rozemont, le mardi 12 mai.

L’ex-Premier ministre a été accueilli en fanfare par ses partisans au Square Guy Rozemont, le mardi 12 mai.

Arvin Boolell n’est pas content du désordre causé par des gros bras lors de la réunion du comité exécutif du Parti travailliste mardi. Ni de l’arrivée inopinée du leader en congé Navin Ramgoolam à cette réunion où la liste des candidats aux municipales devait être finalisée. Il parle d’un coup monté et révèle qu’il renonce à son titre de porte-parole.

A lire dans l’express de ce mercredi 13 mai 2015

Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires