Le rêve d’Ivan Collendavelloo

Avec le soutien de
Ivan Collendavelloo se voit déjà à la tête d’un MMM reconstitué, mais également à celle d’une nouvelle alliance gouvernementale.

Ivan Collendavelloo se voit déjà à la tête d’un MMM reconstitué, mais également à celle d’une nouvelle alliance gouvernementale. 

Il affirme n’être ni gourmand ni prétentieux. Pourtant, Ivan Collendavelloo caresse de grands rêves. Son ambition à long terme, a-t-il confié à l’express dimanche, ce 10 mai, est de succéder à sir Anerood Jugnauth à la tête d’un Remake dont ferait partie le PMSD et un MMM reconstitué.
 
«Première étape, une fusion de toutes les forces : MMM, ML, dissidence Ganoo, Barbier, etc. Tout le monde rentre à la maison, ce n’est plus qu’un grand parti. Deuxième phase, remettre sur les rails le Remake que Bérenger a cassé en 2014, en incluant cette fois le PMSD. Ça restera peut-être dans le domaine du rêve, mais il est permis de rêver», explique le patron du Muvman Liberater.
 
Cependant, malgré ces grands projets, Ivan Collendavelloo affirme ne pas vouloir que les élus dissidents du MMM rejoignent les rangs de son parti. Il soutient en effet qu’il n’accueillera «aucun transfuge MMM. Par contre, il n’est pas exclu que leur nouveau parti s’entende, fasse des arrangements ou scelle même une alliance avec la coalition au pouvoir, voire même le ML». 
 
Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires