Arvin Boolell: «On ne peut attendre un leader des années»

Avec le soutien de
 Le porte-parole du Parti travailliste, Arvin Boolell pourrait succéder à l’ancien PM en tant que leader des rouges d’ici le mois prochain.

 Le porte-parole du Parti travailliste, Arvin Boolell pourrait succéder à l’ancien PM en tant que leader des rouges d’ici le mois prochain.

«Je l’ai fait pour le bien du Parti travailliste, pas pour ma petite personne.» Arvin Boolell n’a pas pris de gants pour faire comprendre à l’ancien Premier ministre qu’il n’avait plus sa place au sein du parti. Dans un entretien accordé à l’express, le porte-parole des rouges indique qu’il a demandé à Navin Ramgoolam de «step down». Selon lui, «l’enquête sur Navin Ramgoolam risque de durer. On ne peut attendre un leader des années».

Déjà lors du congrès du PTr à Nouvelle-France, le vendredi 1er mai, Arvin Boolell a longuement parlé de la «restructuration» du parti et d’un «retour aux sources, aux valeurs travaillistes».

«Moi leader, je vous surprendrai»

Arvin Boolell soutient qu’il est déjà «dans la peau d’un éventuel leader». Il affirme que le PTr sera différent. «Moi leader, je vous surprendrai. Ce ne sera plus le même parti. Je raviverai la flamme, je reconstruirai la confiance. C’est ce dont nous avons le plus besoin aujourd’hui», a confié l’ex-ministre des Affaires étrangères.

Lire l’intégralité de l’interview d'Arvin Boolell, porte-parole du Parti travailliste: «Moi, leader, je vous surprendrai»

Publicité
Publicité
Rejoignez la conversation en laissant un commentaire ci-dessous.

Ailleurs sur lexpress.mu

Les plus...

  • Lus
  • Commentés
  pages consultées aujourd'hui Statistiques et options publicitaires